Val-d’Illiez (VS), 1'800 habitants

Une école Minergie à la montagne

La Commune de Val-d’Illiez (VS) a transformé et agrandi l’ancienne salle de gymnastique pour en faire une belle école dotée d’une salle polyvalente très appréciée. Le nouveau bâtiment est labellisé Minergie.

Ce n’est pas que dans la plaine que les besoins en salles de classes et de gymnastique se fait sentir: dans les régions de moyenne montagne aussi, les villages s’agrandissent, de nouvelles familles s’y établissent et il faut adapter les infrastructures en conséquence de cette augmentation de la population. C’est cette adaptation que la Commune de Val-d’Illiez avec 1'800 habitants a poursuivie, et le résultat final a rapidement satisfait tous les utilisateurs de ce nouveau complexe. «Nouveau n’est pas vraiment le terme correct, car le but premier de la Commune a été de voir dans quelle mesure l’ancienne salle de gymnastique, avec une surface supplémentaire, pouvait répondre aux nouvelles attentes de la Commune et de ses habitants», précise Frédéric Ecoeur, responsable des bâtiments publics de la Commune. C’est le résultat d’un concours d’architectes qui a permis de travailler à un projet concret et de répondre au cahier des charges précis établi par la Commune. Rondement menés, les travaux n’ont duré que trois ans: de 2006, début des travaux, à 2009, année de l’inauguration. 

Un bâtiment multi-fonctions Minergie

En fait, la Commune voulait créer un nouveau bâtiment qui aurait à la fois regroupé des salles de classes, une salle polyvalente, un parking pour voitures, une esplanade d’entrée et une cour pour les écoliers. Une série d’exigences pas facile à satisfaire. Pourtant, grâce à l’esprit inventif du bureau d’architecture Nunatak Sàrl à Fully, ces multiples fonctions ont toutes pu être réalisées dans ce nouveau complexe communal. Le bâtiment, que l’on ne voit pas depuis la route, car des chalets typiques de la vallée le cachent, est de couleur brun foncé. Une couleur qui étonne au premier abord, mais qui s’intègre en fait parfaitement dans l’ensemble des chalets avoisinants, tous brun foncé eux aussi. Lors de l’élaboration du projet, une condition supplémentaire s’est ajoutée: pour pouvoir toucher la subvention cantonale liée à toute rénovation d’un bâtiment public, le label Minergie devait être obtenu. Autrement dit, les conditions liées à l’obtention du label Minergie ont dû être intégrées au projet. Cela a notamment concerné l’isolation des parois extérieures et la ventilation: «Un système de prise d’air extérieur avec échange de chaleur permet de le faire circuler dans les différentes parties du bâtiment, pour finalement l’expulser à l’extérieur», explique Johann Kaenel, le jeune concierge du bâtiment. 

Une école pour 200 élèves et enfants

Le nouveau complexe de trois étages est en priorité un bâtiment scolaire qui réunit les douze classes existantes, qui totalisent quelque 150 élèves, de la première enfantine à la sixième primaire. Le Cycle d’orientation se trouve dans le village voisin de Troistorrents. A l’intérieur de l’ancienne salle de gymnastique, une dalle en béton à mi-hauteur a permis de créer un étage supplémentaire pour les nouvelles classes, qui est la prolongation de la nouvelle extension. La couleur brune de l’extérieur du bâtiment a fourni le thème du «chocolat» aux salles de classe. A ces douze classes s’ajoutent encore la salle des maîtres, la bibliothèque, la salle d’informatique, la crèche-garderie et la salle pour les 35 petits enfants de l’Unité d’accueil de la petite enfance qui peuvent y prendre des repas. Mais ce n’est pas tout: Sur le toit plat de l’extension, c’est la cour de récréation de l’école qui a été aménagée; les élèves peuvent la rejoindre dès qu’ils sortent de leurs classes. Elle peut aussi servir de terrain de sports. «Un autre élément à mentionner est l’esplanade qui se trouve tout en bas, au niveau de l’entrée de l’école, et qui permet aux bus scolaires d’amener les élèves sans danger puisqu’aucun trafic de voitures privées n’est autorisé», relève Frédéric Ecoeur. La salle polyvalente est sans aucun doute l’originalité de ce complexe entièrement modernisé et labellisé Minergie. Elle sert à la fois de salle de gymnastique, de salle de spectacles et de fêtes pour les sociétés locales et les mariages, sans oublier les assemblées politiques. Les parois qui la séparent de l’esplanade sont amovibles et permettent de créer des ouvertures bienvenues en été. Qui dit salle polyvalente dit aussi nécessité d’avoir un parking, surtout dans les régions de montagnes où les possibilités de parking sont fort limitées. Ici, c’est un parking de 70 places qui a été construit sous l’esplanade et la salle polyvalente, avec un accès facile depuis la route principale qui traverse le village.

Chauffage au bois 

Avec le label Minergie, il faut consacrer une attention particulière au système de chauffage. Ici, c’est un chauffage à bois sous la forme de copeaux qui a été installé. De plus, le bois qui est utilisé pour la chaufferie provient exclusivement des forêts avoisinantes. L’ancienne chaufferie à mazout a été gardée, d’une part parce qu’elle était encore en bon état de marche et d’autre part parce qu’elle constitue un chauffage d’appoint en cas de nécessité ou de périodes de grands froids. «Ce chauffage à bois est en même temps un petit système de chauffage à distance, avec eau chaude sanitaire et eau de chauffage, car deux autres maisons jouxtant l’école bénéficient du système de chauffage à bois de l’école», indique Frédéric Ecoeur, qui complète en précisant que «l’économie en consommation annuelle de mazout a été importante dès la première année de fonctionnement du bâtiment.» Le budget initial était de 12 millions de francs, et avec l’ajout du parking souterrain, le total de l’investissement s’est élevé à 14 millions de francs. Un montant raisonnable si on le compare aux nombreux usages que le bâtiment offre à la collectivité. Les habitants apprécient beaucoup cette réalisation très utile à tous les habitants et qui a été réalisée selon les normes de l’architecture écologique moderne de Minergie et qui a fourni du travail à plusieurs PME de la région. «C’est une modernisation qui fait même des envieux et des représentants de plusieurs communes sont déjà venus voir notre réalisation», conclut Frédéric Ecoeur.

Contact

Commune de Val-d’Illiez
Administration communale
Route des Crosets 2
1873 Val-d’Illiez
Tél. 024 476 87 87 
E-Mail

 
 

Liens

 
 

Faits et chiffres

  • Coût global de la réalisation: 14 millions francs, financés par la Commune et avec une subvention cantonale pour rénovation Minergie.