Concours d’idées «Système de milice 2030 durable»

A l’occasion de l’ouverture de l’«Année du travail de milice» de l’Association des Communes Suisses (ACS), un vent de fraîcheur souffle sur le système de milice. Plusieurs organisations ont été invités à participer au concours d’idées «Système de milice 2030 durable». Au cœur du débat on trouve les questions suivantes: «Comment augmenter de nouveau l’attrait du système de milice?» et «De quelle manière les tendances telles que la numérisation peuvent-elles donner des ailes au système de milice?». Le concours d’idées est soutenu par les assurances Axa, Bâloise Assurances, Helvetia, Swiss Life, Swiss Re et Zurich Assurances ainsi que par l’ACS, economiesuisse, la Société suisse d’utilité publique, Swissmem, Interpharma et scienceindustries.

 
 

Idées primées

Au total, 19 idées ont été soumises. Les dix meilleures idées ont été présentées à l’occasion d’une manifestation publique qui a eu lieu le 26 février 2019 à Zurich.

Le public a primé l’idée «Rencontres politiques» au premier rang. Celle-ci a été proposée par les Jeunes Libéraux Radicaux Suisses. Ils reçoivent 3000 francs. L’Association «Verein Förderung junge Personen in der Gemeindepolitik» et les Jeunes Libéraux Radicaux du Canton de Zurich reçoivent chacun 1500 francs pour le deuxième rang et leurs projets «Formation qualifiée» resp. «Catapulter le système de milice dans le XXIe siècle»

Toutes les idées soumises sont listées ci-dessous par ordre alphabétique et peuvent être discutées plus en détail grâce à une fonction commentaire.

Idées soumises

  • Adaptation de la déduction fiscale

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Adaptation de la déduction fiscale – jusqu’à présent dans le canton de Zurich 8'000 francs ainsi que 20 pour cent de la partie de l’indemnisation dépassant ce montant

    en savoir plus
  • Allocations pour perte de gain pour les politiciens de milice

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Les politiciens doivent pouvoir être indemnisés pour le travail effectué et ceci de manière adéquate. Cela doit se faire par l’intermédiaire d’une allocation pour perte de gain pour l’employeur. Les employeurs doivent libérer leurs collaborateurs pour accomplir leurs tâches dans le sens préconisé par le système. Les avantages: instauration d’un équilibre approprié pour les employeurs, par ailleurs, les personnes occupant les fonctions en question peuvent s’engager avec bonne conscience. (...)

    en savoir plus
  • Catapulter le système de milice dans le XXIe siècle

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Notre monde a fortement évolué au cours des dernières décennies: il est davantage globalisé, dynamique et tout est devenu plus éphémère. Par rapport à cette évolution, le système de milice suisse – en particulier pour l’exécutif au niveau communal – reflète une image encore très traditionnelle. Les membres de l’exécutif communal se rencontrent hebdomadairement pour des séances et apposent leur visa sur des factures et contrats dans les bureaux de l’administration communale. L’obligation de s’engager pour une législature de quatre avec en prime des séances périodiques constitue souvent un frein à la carrière professionnelle. (...)

    en savoir plus
  • Comparaison des indemnités

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Souvent, les indemnités versées au titre de travail de milice ne sont pas en adéquation avec les tâches communales qui deviennent toujours plus complexes. Une indemnité appropriée ou la mise en place d’autres possibilités de reconnaissance du travail effectué par les autorités sont d’importantes conditions pour assumer un mandat au sein des autorités. Font partie de ces conditions générales tous les aspects déterminants au niveau des finances tels que les indemnités forfaitaires, les jetons de présence et les indemnités journalières, les contributions aux assurances sociales, les dédommagements et la prise en charge des coûts d’une formation continue spécifique. (...)

    en savoir plus
  • Conseil communal des jeunes

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Le conseil communal des jeunes est organisé de manière analogue au conseil communal. Les ressorts sont répartis de façon identique et le conseil communal des jeunes doit disposer d'un nombre de membres similaire au conseil communal. Il exprime les voix des jeunes au sein du conseil communal. Le conseil communal des jeunes est élu par le conseil communal, celui-ci veillant à garantir une représentation équilibrée s’agissant de l’origine sociodémographique. Peuvent se porter candidates toutes les personnes âgées de 14 à 25 ans domiciliées dans la commune. (...)

    en savoir plus
  • Conseil communal souple

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Les femmes sont fortement sous-représentées dans les fonctions de cadre communales. La raison principale réside dans l’absence de modèles de travail flexibles. Les obligations à remplir dans plusieurs endroits différents par exemple rendent la participation aux séances du conseil communal impossible. Ainsi, pourquoi ne pas participer à la séance depuis son smartphone? Les applications et les systèmes de gestion électroniques des affaires simplifient la conception d’une activité de milice, le travail pouvant être conçu de manière souple. (...)

    en savoir plus
  • Détermination d’un nombre maximum de dossiers au cours d’une législature

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Ainsi que cela s’est toujours avéré au cours des dernières années, les parlementaires de tous les niveaux évoluent toujours plus en direction d’une «politique professionnelle». Selon la NZZ, le nombre de dossiers traités par les parlementaires a triplé en moyenne. Par la détermination d’un nombre minimum de dossiers durant une période législative, une priorisation est absolument nécessaire. Les demandes qui ne servent pas au but, mais purement à se profiler sur le plan politique, n’ont ainsi plus leur place dans l’agenda. (...)

    en savoir plus
  • Financement APG

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Financement APG (renforce l’attrait pour les employeurs) - de manière analogue au système militaire

    en savoir plus
  • Formation qualifiée

    SteffSchneider, 25.01.2019

    L’exercice de fonctions au sein du système de milice est reconnu comme formation. A ce titre, XX crédits ECTS sont attribués désormais par XX heures de travail (système des ECTS, en place dans quasiment toutes les universités). A titre d’alternative, une partie du brevet fédéral reconnu pourrait également être prise en considération. Des avantages résideraient dans le fait que l’employé serait intéressé à exercer de telles tâches étant donné qu’il pourrait générer une plus-value sur le marché du travail. (...)

    en savoir plus
  • Indemnisation uniforme des politiciens de milice

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Désormais, l’indemnisation des politiciens de milice est uniformisée au niveau suisse par tête d'habitant (habitants de la commune) et rehaussée sur un niveau approprié (médian de la CH). Les avantages sont qu’il n’y a plus de différences entre les communes ou les cantons et les personnes concernées sont indemnisées de manière appropriée. La mise en œuvre pourrait se faire par une réglementation uniforme, dépourvue de lourdeur, au niveau fédéral. (...)

    en savoir plus
  • Influenceurs du système de milice

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Souvent les jeunes sont motivés par des amis pour effectuer un engagement politique. On observe également auprès de jeunes affiliés à un parti que des particuliers peuvent motiver de nombreux jeunes à accomplir un engagement politique. Ainsi, on a davantage besoin de modèles jeunes capables de convaincre d’autres jeunes à accomplir un engagement politique et en particulier à exercer un travail de milice au niveau communal. L’idée est que dix jeunes politiciennes et politiciens de milice bénéficient durant un an d’un accompagnement intensif et individuel et puissent ainsi être formés pour devenir des politiciennes et politiciens et influenceuses et influenceurs compétents. (...)

    en savoir plus
  • Jeunes et moins jeunes unis dans une association du futur

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Pour le renforcement et le maintien du système de milice suisse, la promotion de la relève est particulièrement importante. Une ébauche attrayante et novatrice consisterait en la création d'une association du futur pour jeunes et moins jeunes dans les communes, association qui opérerait en tant qu'alternative aux partis traditionnels existants. Le cœur de cette association doit être axé sur des rencontres régulières lors desquelles des enfants et des jeunes pourraient présenter leurs différents souhaits de manière ludique et créative (sur la base de posters, esquisses, Lego, etc.), souhaits qui auront été préalablement élaborés au sein de la famille. (...)

    en savoir plus
  • Le manuel du savoir-vivre des autorités («Knigge»)

    SteffSchneider, 25.01.2019

    La façon de collaborer ainsi que les relations entre les autorités et les administrations exercent une influence sur la capacité de performance, la motivation et le climat de travail. Comme on le sait, la culture d’entreprise et de la gestion est déterminante pour le succès d'une organisation. Des contacts professionnels entre les autorités et l'administration requièrent des lignes directrices claires - également par rapport au règlement des compétences (niveau stratégique et opérationnel, attribution des affaires, secteur des rapports). (...)

    en savoir plus
  • L’activité des autorités sous forme de service civil

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Depuis 1992, la Constitution fédérale prévoit un service civil de remplacement en lieu et place d’un service militaire. Aux termes de la loi fédérale sur le service civil, les personnes astreintes au service militaire peuvent choisir si elles souhaitent accomplir un service militaire ou effectuer un service civil équivalent à 1,5 fois la durée totale des services que prévoit la législation militaire. Ceux qui optent pour un service civil doivent s’engager pour une première affectation de 26 jours à commencer au plus tard l’année civile suivant l’entrée en force de la décision d’admission ainsi qu’une affectation longue de 180 jours à terminer au plus tard à la fin de la troisième année civile suivant l’entrée en force de la décision d’admission. (...)

    en savoir plus
  • Ne plus faire dépendre le mandat de conseiller communal du lieu de domicile

    SteffSchneider, 24.01.2019

    Il arrive fréquemment que des personnes soient obligées – par exemple pour des raisons professionnelles – de quitter leur lieu de domicile alors même qu’elles sont profondément attachées à «leur» commune. C’est pourquoi le mandat de conseiller communal ne devrait plus être prioritairement lié au lieu de domicile. De ce fait, les «politiciens ayant le mal du pays» ou les spécialistes externes qui ont des intérêts politiques auraient la chance de faire partie de l'exécutif communal dans la commune de leur choix, et non pas seulement dans leur commune de domicile. (...)

    en savoir plus
  • Prise en compte du travail de milice politique dans le service militaire obligatoire

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Le service de milice politique évolue sur différents niveaux, à savoir du niveau communal en passant par le canton et la Confédération. Cela requiert des coûts d’opportunité, du temps et génère une charge supplémentaire. Pour obtenir un meilleur degré d’acceptation du travail de milice politique, il est proposé d’imputer les heures effectuées au service militaire obligatoire. Du fait de l’imputation du temps investi, cette manière de procéder est un moyen d’honorer le travail des personnes soumises à l'obligation d'accomplir un service militaire ou un service civil et constituerait un complément au service militaire ou au service civil. (...)

    en savoir plus
  • Profil des tâches pour l’activité des autorités

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Pour que l’engagement en tant que membre des autorités dans un système de milice soit attrayant, les conditions pour y parvenir doivent être très accessibles. Ceci implique de bonnes connaissances des circonstances qui prévalent, des conditions générales ainsi que des spécificités des activités propres aux autorités. Malgré les différences cantonales et les particularités régionales, ces activités ont de nombreux points communs qui sont en partie (trop) peu connus d'un large public. (...)

    en savoir plus
  • Rencontres politiques au niveau communal

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Ce sont précisément les jeunes qui manquent d’enthousiasme pour le travail de milice et leur identification avec celui-ci. Avec l’introduction d'une rencontre politique régulière dans les écoles au niveau communal (éventuellement également au niveau cantonal) et un échange permanent par l’intermédiaire des réseaux sociaux, cela doit changer. Au centre des préoccupations se trouve le conseil communal avec sa (politique) communale – la citadelle de notre collectivité publique. (...)

    en savoir plus
  • Une place toute particulière dans le cadre de la formation continue professionnelle

    SteffSchneider, 25.01.2019

    Les tâches au sein d’une autorité de milice doit avoir une place toute particulière dans le cadre de la formation continue professionnelle: a) Crédits pour les études dans une école spécialisée ou une université b) Certificat de capacité (celui-ci devrait cependant pouvoir être validé, de même, un contrôle de qualité devrait être effectué par un organisme spécialement désigné à cet effet) – requiert éventuellement une formation

    en savoir plus

Le concours d’idées est soutenu par:

Logo Basler Versicherungen
Logo Swiss Re
Logo helvetia
Logo Swissmem
 
 
 
Logo Axa
Logo Zurich
SwissLife
Logo economiesuisse
 
 
 
Logo interpharma
Logo scienceindustries
Logo Schweizerischer Gemeindeverband
Logo Schweizerische Gemeinnützige Gesellschaft
 
Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen