Ein Projekt des Schweizerischen Gemeindeverbands.
Un projet de l’Association des Communes Suisses.
Un progetto dell’Associazione dei Comuni Svizzeri.

Qu’est-ce que la participation ?

Qu'est-ce que la participation?
 
 

Participation signifie de s'écouter mutuellement. Photo: Severin Nowacki

 
 

« Je crois à la démocratie,
inséparable d’une confiance en l’homme
et en sa capacité de délibérer avec les autres
des choix collectifs à faire pour le bien de la Cité.
»

(Pierre Calame)

 
 
 

Dans le cadre du projet «in comune», la participation est interprétée comme un engagement social ou politique (concernant la distinction de la participation politique aussi bien au sens strict qu’au sens large, voir Commission fédérale des migrations). La participation sociale et la participation politique sont toutes deux des actions sociales que les citoyennes et citoyens entreprennent consciemment, sur une base volontaire, afin de participer aux décisions dans le domaine socio-politique.

On parle de participation sociale quand sont accomplies des actions au sein d’organisations et d’associations. Par exemple, l’activité dans l’Association des femmes. Cela englobe également le soutien de ses semblables en dehors du cercle familial.

La participation politique signifie toute action dans le cadre du système politique telle que la participation aux élections, aux initiatives des citoyennes et citoyens ou l’engagement dans un parti politique. Selon van Deth (2001: 195), un engagement social de la population a un effet positif sur leur participation politique.

La participation sociale et la participation politique sont donc plus des compléments que des alternatives. Les deux sont à définir comme un engagement civique.

La participation des citoyennes et citoyens ouvre de nouvelles voies aux communes: si elles incluent la population dans des processus tels que l’aménagement du territoire, elles en tirent une plus-value. Les personnes se sentent prises au sérieux par leur commune de résidence et s’identifient donc davantage avec elle.


 
 

Il faut distinguer plusieurs niveaux de participation:

  • Le premier niveau est l’information de la population par la commune. À ce niveau, la population ne participe pas activement et est simplement informée sur le déroulement d’une procédure.
  • Le second niveau est l'audition. La commune invite les personnes intéressées à exprimer leur position concernant un sujet précis. Ce niveau sert à connaître l’opinion de la population.
  • Au troisième niveau se trouve la codécision. La population peut non seulement prendre position sur un projet, mais également codécider lors de sa planification et y prendre part, par exemple, lors d’une Conférence sur l’avenir (cf. Journée de l’avenir «Zeneggen»). La commune travaille main dans la main avec la population. Les deux parties se retrouvent dans le cadre d'un avant-projet et définissent ensemble le déroulement du projet. Ensuite, elles élaborent un concept. Celui-ci est ensuite mis en œuvre conjointement. La codétermination octroie aux citoyennes et citoyens une plus grande marge de manœuvre et de décision. Par conséquent, elle est une forme de responsabilisation.
Etapes participation
 
Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen

Contact

Association des Communes Suisse
Case postale, Laupenstrasse 35, CH-3001 Berne
Tel.: 031 380 70 00
verband(at)chgemeinden.ch

Suivez-nous sur

"In comune" auf Facebook (öffnet neues Browserfenster)

Association des Communes Suisse

Schweizerischer Gemeindeverband
 

2013. Tous droits réservés. Merci de lire les «Informations juridiques générales, protection des données» avant de continuer d’utiliser ce site web.