Ein Projekt des Schweizerischen Gemeindeverbands
Un projet de l’Association des Communes Suisses
 
 

Concernant «in comune»

«in comune» est un projet commun de la Commission fédérale pour les questions de migration (CFM) et de l’Association des Communes Suisses. La promotion de la participation active des citoyens et citoyennes aux affaires de leur commune de résidence est importante. Le but est qu'ils participent activement à la vie et à la conception de leur commune.

L’expression italienne « in comune » signifie aussi bien «en commun» que «dans la commune» en français. Elle est un concept qui n’a pas perdu de son importance depuis l’Antiquité. Déjà au temps des anciens Grecs la Polis, la Cité-État, était le niveau gouvernemental le plus fondamental. Les citoyens et citoyennes pouvaient décider conjointement au sein de leur Polis. Ainsi, ils pouvaient participer à la conception des changements sociaux et politiques. Avec «in comune», l’ACS voudrait renouer avec cette tradition: les citoyens et citoyennes doivent contribuer au niveau local et participer à la conception ainsi qu'au développement de leur commune respective en unissant leurs forces.

«in comune» se compose de deux parties: d’un côté, des projets participatifs concrets sont élaborés, réalisés et ensuite évalués avec quatre communes. De l’autre, l’ACS recherche des projets de «good-practice» dans le domaine de la participation en Suisse et à l’étranger et prend contact avec les différents responsables de projet. Ces éléments constituent la base pour le site Internet sur lequel se trouvent des projets participatifs déjà réalisés, réunis dans une banque de données ainsi que des informations détaillées pour tout ce qui concerne le sujet de la participation. .


Quelle était la motivation de l’ACS pour «in comune» ?

Les communes se voient de plus en plus souvent confrontées à la situation de ne plus pouvoir occuper complétement des postes dans la fonction publique ou alors seulement par des élections tacites. L’ACS se penche depuis un certain temps déjà sur le manque de participation des citoyennes et citoyens dans la vie de leur commune. Elle voudrait, avec le projet «in comune», contrecarrer la tendance négative de la baisse de la participation.

Qu’attend l’ACS de «in comune» ?

L’ACS voit dans le projet « in comune » un moyen potentiel d’impliquer de larges couches de la population durablement dans la vie de la commune grâce à des projets novateurs. Les personnes d’origine migrante, les jeunes, les femmes et les personnes plus âgées doivent être visés en particulier. Ils doivent concevoir l’avenir au sein de et avec leur commune. Cela renforce la cohésion sociale, encourage les échanges au sein de la population et mène à une plus grande identification avec la commune de résidence.

L’ACS voudrait rendre visible des projets en cours dans le domaine de la participation en Suisse et à l’étranger avec une banque de données. La visualisation de projets participatifs déjà réalisés doit servir d’inspiration pour les communes et les inciter à mettre sur pied elles-mêmes de tels projets. Comme dérivé souhaitable d'un plus grand intérêt de la population pour sa commune, l’ACS espère également une plus grande participation politique et un renforcement du système de milice en Suisse.

 

Contact

Association des Communes Suisse
Case postale, Laupenstrasse 35, CH-3001 Berne
Tel.: 031 380 70 00
vrbndchgmndnch

Suivez-nous sur

"In comune" auf Facebook (öffnet neues Browserfenster)