Nous avons tous besoin d’énergie

L’utilisation d’énergie est pour nous tous aujourd’hui une évidence, et nous n’en avons quasiment plus conscience. L’ordinateur portable à l’administration, la balayeuse communale, le chauffage dans la salle de réunion, l’eau chaude dans les vestiaires de la salle polyvalente, le réfrigérateur dans la salle de pause, l’éclairage public : l’énergie est omniprésente au quotidien (communal). L’énergie, c’est la vie ; sans énergie, rien ne marche. En soixante ans, la consommation énergétique a explosé en Suisse. Depuis 1950, elle a été multipliée par cinq et se chiffrait en 2013 à 896 000 térajoules (TJ). Environ deux tiers de l’énergie finale consommée provient des combustibles pétroliers, des carburants et du gaz. Un quart est attribuable à l’électricité (courant) et 10 % aux autres agents énergétiques. Dans quels domaines consomme-t-on de l’énergie ? Plus d’un tiers de l’énergie finale est utilisé dans le secteur des transports, environ 30 % dans les ménages, à peine 20 % dans l’industrie et un sixième dans le secteur des services (voir fig. 1). En Suisse, près des deux tiers de la consommation finale d’énergie sont attribuables à la mobilité et aux ménages. Il s’agit presque exclusivement d’agents énergétiques non renouvelables.

Fig. 1 : Répartition de la consommation d’énergie finale par groupes de consommateurs (2013)
Source: Statistique globale suisse de l’énergie 2013