Schweizerischer Gemeindeverband
Association des Communes Suisses
Associazione dei Comuni Svizzeri
Associaziun da las Vischnancas Svizras
Ensemble pour des communes fortes
 
 
1
2
3

«Tout le monde peut faire quelque chose pour le système de milice»

Lors de l’Assemblée générale de l’Association des Communes Suisses (ACS) du 24 mai 2019 à Bellinzone, le Conseiller fédéral Ignazio Cassis a souligné l’importance pour la Suisse du système de milice et de l’existence de communes fortes. Les délégués ont élu au Comité Carmelia Maissen, présidente de la commune d’Ilanz, et ont approuvé une augmentation de 20% des cotisations.

Le lendemain du séminaire d’été, le système de milice s’est à nouveau retrouvé au cœur de l’Assemblée générale de l’ACS. Dans son discours, le Conseiller fédéral Ignazio Cassis a couvert l’ACS de louanges: «Il nous faut des débats sur la valeur du système de milice. C’est pourquoi je félicite l’Association des Communes Suisses d’avoir proclamé 2019 ‹Année du travail de milice›. De même il est utile qu’elle l’organise avec un grand nombre de partenaires, car l’avenir du système de milice nous concerne tous. Et, tous, nous pouvons agir pour le défendre: école, économie, science, médias, politique.» La Suisse possède, avec le système de milice, une institution unique, a ajouté Ignazio Cassis. «Celle-ci renforce la volonté de compromis et l’esprit de consensus tout en limitant la bureaucratie.» Sans système de milice, le fédéralisme et la subsidiarité seraient remis en question. Ce sont ces principes qui permettent aux décisions d’être prises à l’échelon étatique le plus bas, dans la plus petite unité, c’est-à-dire le plus près possible des citoyennes et des citoyens. «Des communes fortes sont très importantes pour la Suisse. Pour être fortes, elles ont besoin d’autonomie et de liberté», a ajouté le ministre des affaires étrangères.

Avant le discours du Conseiller fédéral Ignazio Cassis, dans la partie statutaire de l’Assemblée générale, les délégués avaient élu au Comité de l’ACS Carmelia Maissen, présidente de la commune d’Ilanz et membre du Grand Conseil du canton des Grisons, pour combler le vide laissé par le départ de Daniel Albertin. Les délégués ont en outre approuvé une augmentation des cotisations de 20% à partir de 2020, qui compensera le déficit structurel annuel de l’association. Par ailleurs, l’association se propose, par d’autres mesures opérationnelles, de réalimenter ses réserves financières qui étaient en baisse ces dernières années. Les délégués ont également approuvé les autres objets statutaires: rapport annuel 2018, comptes annuels 2018 et décharge donnée au Comité.

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen